description

Situé au cœur du nouveau quartier du Vallon de la Chézine, le projet s’installe entre une nouvelle école et de récents immeubles d’habitations. Les deux bâtiments de logements collectifs programmés s’inscrivent dans la logique du projet urbain dont l’ambition est de réaliser des résidences dans un parc. La démarche consiste dès lors à imaginer des « sculptures » posées dans un jardin. L’expression recherchée est celle d’une forme simple et affirmée, associée à une architecture domestique. Elle se traduit par la construction de deux objets en bois facettés dont la compacité libère le sol et créée un parc accessible à tous. A la disposition des habitants, cet espace vert est l’extension des pièces de vie des logements largement vitrés du rez-de-chaussée. Ceux-ci sont tous favorablement exposés, la plupart profitent d’une double voire triple orientation. Dans un soucis de mixité sociale, les typologies proposées sont variées; les logements sont également transformables, évolutifs afin d’autoriser à chacun la possibilité d’habiter librement.

images

données

  • Ville : Nantes
  • Client : Groupe GHT, Nantes
  • Superficie : 3 357m2 Shon
  • Prestation : Mission de base