description

Au coeur de Nantes, la maison vient s’implanter sur une parcelle étroite et escarpée, issue du découpage d’un jardin privé.
L’implantation et le gabarit de la maison naissent des contraintes règlementaires et topographiques : un vieux marronnier répertorié en zone boisée classée, un dénivelé abrupt, une hauteur maximale de 6m à l’égoût et 10m au faîtage, deux stationnements.
Le marronnier en fond de parcelle forme une butte d’une hauteur d’étage qui définit un rez-de-chaussée dont l’usage est intermédiaire. Un hall-atelier, au volume ouvert, est appropriable comme un lobby privatif.
Le niveau R+1 recueille l’espace de vie sur double hauteur qui se prolonge en continuité avec le niveau jardin.
En vis à vis, cet arbre, qui créé une interaction permanente avec les habitants, joue sur le confort d’usage et la lumière. Un filtre en été, plus d’ensoleillement l’hiver, une régulation thermique et le passage des saisons.

images

données

  • Ville : Nantes
  • Client : Privé
  • Superficie : 128 m2 shab
  • Prestation : Mission de base